Yémen - Urgence et chirurgie

Yémen, 22.12.2016
Les équipes ont renforcé les services d’urgence et chirurgical des hôpitaux d’Ibb et dans une ville proche de Taïz, débordées par l’afflux de blessés liés au conflit.

Soutien aux salles d’urgence et renforcement des capacités chirurgicales

En 2016, MSF a débuté de nouvelles activités dans la partie sud du pays pour répondre aux besoins criants de soins, et apporte une aide d’urgence vitale aux populations affectées par la guerre. Depuis le début de l’année, MSF intervient dans la salle d’urgence de l’hôpital Al Thawra d’Ibb, en collaboration avec le ministère de la Santé. Les équipes y ont amélioré le processus de prise en charge des patients et la qualité des soins qui leur sont dispensés. Plus de 41 200 personnes ont été admises dans ce service cette année. Le soutien de MSF passe également par des donations de médicaments et d’équipements médicaux. Les équipes ont organisé des formations pour gérer les afflux de blessés, notamment en améliorant le triage à leur arrivée. D’autres, portant notamment sur la réponse aux épidémies (en particulier le choléra), ont été dispensées au personnel du ministère de la Santé. La formation des équipes est l’une des composantes majeures du projet dans un pays où les besoins médicaux sont loin d’être couverts.

MSF a aussi soutenu l’hôpital de district d’une petite ville près de Taiz où les combats sont quotidiens. L’objectif principal est d’éviter des décès liés à la guerre en assurant l’accès à des soins de qualité. Les capacités chirurgicales ont été renforcées ainsi que le service des urgences et d’hospitalisation. En 2016, 6081 patients ont été stabilisés aux soins intensifs, et des formations ciblées ont également été organisées pour les médecins de ce service.

Attaque sur l’hôpital d’Abs

Après de nombreuses attaques contre les infrastructures gérées ou soutenues par MSF, dont l’une à Abs qui a causé la mort de 19 patients et personnels, MSF a été forcée d’évacuer temporairement la partie nord du pays. Dans un contexte armé et si polarisé, le défi principal de MSF est d’obtenir et maintenir les garanties de sécurité suffisantes pour les équipes et de faire respecter ses principes d’impartialité, d’indépendance et de neutralité.

Mis à jour en juillet 2017 / Chiffres du Rapport d'Activité 2016

Partager
Pays d'intervention
S'abonner à la newsletter
S'abonner à la newsletter
Rester informé

S'abonner