27.10.2009 - Swaziland

VIH/Sida et tuberculose, la double-menace

Les habitants du Swaziland, comme ceux de nombreux pays de l'Afrique australe, font face à une redoutable double-épidémie de VIH/sida et de tuberculose. Du 28 au 30 octobre, Médecins Sans Frontières et le ministère de la Santé du Swaziland réunissent de nombreux experts internationaux et locaux pour une réunion de travail qui a pour but de trouver des solutions innovantes et pratiques pour les pays à forte prévalence de VIH et de tuberculose.
Swaziland, 27.10.2009
Swaziland, 27.10.2009
Ce lien est?...

Le petit royaume du Swaziland, dans le Sud de l'Afrique, est au bord d'une crise sanitaire majeure due à la double épidémie de VIH/sida et de tuberculose qui décime sa population. Le pays connaît le plus haut taux de prévalence de VIH/sida au monde.

Un adulte sexuellement actif au Swaziland sur quatre est infecté par le VIH/sida et 80% des dizaines de milliers de personnes souffrant de la tuberculose sont aussi touchées par le VIH/sida. chaque année, on recense environ 14 000 nouveaux cas de tuberculose, au sein d'une population d'à peine plus de 1,1 million – dont plus d'un quart est séropositive.

L'une des conséquences de cette double épidémie de VIH et de tuberculose est la chute à 32 ans de l'espérance de vie. Le système de santé du Swaziland, déjà fragile, a le plus grand mal à faire face à cette crise sanitaire.

Dans un pays où 80% de la population vit dans des zones pauvres et rurales, où les habitations sont souvent très loin des voies et des réseaux de communication. Atteindre les services de santé est souvent très difficile. Par ailleurs, la situation est rendue encore plus critique par le faible nombre de médecins du pays due à l'absence de faculté de médecine.

Médecins Sans Frontières travaille au Swaziland depuis novembre 2007 et prend en charge les patients souffrant de la tuberculose et du VIH/sida, avec une attention particulière pour ceux atteints par des souches de tuberculose résistantes aux traitements habituels.

Face à l'ampleur de la double-épidémie actuelle, l'organisation humanitaire médicale internationale a décidé d'organiser conjointement avec le ministère de la Santé du Swaziland une réunion consultative internationale. Cette réunion aura lieu au Swaziland du 28 au 30 octobre 2009 et permettra à ses participants de discuter du problème de la co-infection VIH/sida-tuberculose dans les pays du Sud de l'Afrique. Le principal objectif est d'identifier des solutions innovantes pour le traitement et les soins aux patients infectés par les deux maladies, et notamment, étant donné le manque de professionnels de la santé, les moyens d'établir un système de santé pouvant servir les patients au niveau des communautés. 

Thématiques liées
Swaziland, VIH/sida
Partager
Newsletter
S'abonner à la newsletter
Rester informé

S'abonner