24.06.2013 - Soudan

Soudan: MSF vaccine plus de 300 000 personnes contre la rougeole à Al-Gedaref

Plusieurs décès avaient été signalés au mois de mars. La vaccination est la meilleure protection contre la rougeole.
Soudan, 18.06.2013
Des équipes mobiles ont été envoyées pour mobiliser les communautés locales et mener des vaccinations, ce qui nous a permis de vacciner plus de 1000 enfants par jour.
Ce lien est?...
Sur le même sujet

Une campagne de vaccination contre la rougeole, ciblant plus de 300 000 enfants dans l’Etat d’Al-Gedaref, dans l’est du pays, a pris fin le 26 mai 2013. En collaboration avec le ministère de la Santé, Médecins Sans Frontières (MSF) a lancé une campagne de vaccination contre la rougeole dans cinq localités de cet Etat en fournissant notamment un soutien médical et logistique.

En mars dernier, trois enfants âgés de moins de 15 ans étaient décédés des suites de la rougeole. Par la suite, 32 cas avaient été confirmés par le ministère de la Santé et plus de 200 cas suspects avaient été signalés dans l’Etat d’Al-Gedaref.

«Une équipe d’urgence de MSF est arrivée en renfort des équipes du ministère de la Santé dès les premières 24 heures», déclare Karina Rashidova, cheffe de mission pour MSF au Soudan. «Il suffit d’un seul cas confirmé en laboratoire pour déclarer une épidémie de rougeole. Comme c’est une maladie extrêmement contagieuse, une vaccination immédiate est indispensable.» MSF a soutenu la campagne de vaccination dans cinq localités d’Al-Gedaref: Galabat Est et Ouest, Gala Alnahal, Basunda et Rahad. Les équipes de MSF ont assuré le transport et le stockage des vaccins. En effet, les vaccins contre la rougeole doivent être maintenus en permanence au froid avant d’être administrés.

Au cours de cette intervention réalisée en partenariat avec le ministère de la Santé, MSF a traité 954 patients suspectés d’avoir contracté la rougeole et assuré le transfert de 24 patients qui nécessitaient une hospitalisation. Vingt de ces patients ont pu être guéris, les quatre autres sont décédés.

Traiter les symptômes et éviter les complications

Il n’existe pas de traitement spécifique contre la rougeole. Les médecins doivent se concentrer sur le traitement des symptômes et des complications associées à cette maladie qui se manifeste notamment par une forte fièvre, un écoulement nasal, de la toux, des infections oculaires, des éruptions cutanées, des diarrhées, des infections des voies respiratoires ainsi que de la malnutrition.

La vaccination demeure la meilleure forme de protection contre la rougeole. «Des équipes mobiles ont été envoyées pour mobiliser les communautés locales et mener des vaccinations, ce qui nous a permis de vacciner plus de 1000 enfants par jour au cours de cette campagne», poursuit Karina Rashidova.

La rougeole étant très contagieuse, la densité d’habitation de l’Etat d’Al-Gedaref augmente le risque d’infection. La campagne de vaccination ciblait les enfants âgés de six mois à 15 ans, davantage susceptibles d’être infectés parce que leur système immunitaire est encore en développement. Les enfants de moins de cinq ans souffrant de malnutrition sont particulièrement vulnérables.

Les activités de MSF au Soudan

MSF fournit une assistance médicale à la population du Soudan depuis 1979. Actuellement, MSF mène des activités médicales dans les Etats du Nord et de l’Ouest Darfour, d’Al-Gedaref et du Sennar. MSF dispense des soins de santé primaires et spécialisés et répond aux urgences médicales.

Thématiques liées
Rougeole, Soudan, Vaccinations
Partager
Newsletter
S'abonner à la newsletter
Rester informé

S'abonner