06.02.2017 - Soudan du Sud

Soudan du Sud: Des civils en fuite coupés des soins de santé d'urgence à Wau Shilluk

La multiplication récente des combats à l'intérieur et aux alentours des villes de Wau Shilluk et Malakal (dans la région du Nil Supérieur) a contraint de nombreuses personnes à fuir, coupées des soins de santé.
Wau Shilluk, Soudan du Sud, 04.10.2016
Les installations médicales sont en danger. Le 26 janvier, un obus est tombé dangereusement près de la clinique de MSF dans la ville de Malakal.
Ce lien est?...

L'association médicale humanitaire internationale Médecins Sans Frontières (MSF) lance aujourd'hui un appel à toutes les parties au conflit pour garantir aux civils l’accès à l'eau potable, la nourriture et l’aide médicale d'urgence. MSF exige aussi des différentes parties que les structures, le personnel et les transports médicaux ne soient pas les cibles d’attaques.

La majeure partie de la population de Wau Shilluk (environ 20500 personnes avant les combats) s'est enfuie dans la brousse le 25 janvier lorsque les forces en présence ont commencé un échange de tirs d'artillerie sur le Nil. Trois jours plus tard, le marché de la ville a été touché par des tirs de mortiers et le reste de la population a dû être évacué.

Les installations médicales sont également en danger. Le 26 janvier, les parties adverses ont de nouveau engagé un échange de tirs d'artillerie. Un obus est tombé dangereusement près de la clinique de MSF dans la ville de Malakal, qui se trouve sur la berge du Nil opposée à Wau Shilluk.

«Notre principale préoccupation est l'incapacité des personnes déplacées d’accéder à l'aide médicale d'urgence, l'eau potable, la nourriture et un abri», a déclaré Marcus Bachmann, chef de la mission de MSF au Soudan du Sud. «Nous appelons également les deux parties à respecter le statut protégé des installations médicales et à veiller à ce que toutes les populations déplacées aient accès aux soins médicaux. MSF suit de près la situation et évalue le meilleur moyen de fournir un soutien médical aux malades et aux blessés.»

MSF maintient des opérations médicales dans ses hôpitaux de Wau Shilluk, dans un hôpital du site de Protection des Civils de Malakal et dans une clinique de santé réapprovisionnée située dans la ville de Malakal. Les malades et blessés près de Wau Shilluk éprouvent des difficultés pour accéder à nos hôpitaux et les unités mobiles de MSF sont confrontées à de grands défis pour atteindre les communautés vulnérables.

Partager
Newsletter
S'abonner à la newsletter
Rester informé

S'abonner