02.08.2010 - Soudan

L’insécurité force MSF à suspendre ses activités dans une clinique du Sud Soudan

Toutes les autres structures médicales dans l’Etat de Jongley et au Soudan restent opérationnelles. A l’issue de trois incidents différents, vols et attaques, dans l’une de ses cliniques situées dans des zones éloignées du Sud Soudan, l’organisation internationale d’aide d’urgence MSF se voit contrainte de suspendre toutes ses activités à Gumuruk, dans l’Etat de Jongley.
Dans le village de Pibor, les équipes de MSF effectuent plus de 5000 consultations mensuelles
Dans le village de Pibor, les équipes de MSF effectuent plus de 5000 consultations mensuelles (2006), travaillant sous tente durant la construction d’un nouveau centre ...
Ce lien est?...
Sur le même sujet

MSF demande à tous les groupes armés, membres de la communauté et partis politiques du Sud Soudan de respecter la neutralité des membres de MSF, de leurs activités et installations, pour qu’ils puissent fournir à la population l’aide vitale dont elle a besoin de toute urgence.

“Les attaques visant nos équipes et nos cliniques nous empêchent de fournir l’aide médicale essentielle. Ces incidents sont totalement inacceptables car ils nous empêchent d’accéder à nos patients et mettent nos collaborateurs en danger,” a expliqué Rob Mulder, chef de mission MSF dans le Sud Soudan.
Dans l’Etat de Jongley, MSF gère un centre de soins de santé primaires à Pibor et deux petites cliniques locales dans des régions plus éloignées, Lekwongole et Gumuruk, qui ne sont accessibles que par avion ou par bateau pendant la saison des pluies.

Le 1er juillet, un groupe armé a pénétré dans la clinique de Gumuruk et a volé des boîtes de Plumpy Nut, un produit alimentaire à base de cacahouètes destiné à traiter les enfants souffrant de malnutrition sévère. Trois jours plus tard, le 4 juillet, du Plumpy Nut a de nouveau été volé, en plus de matériel médical. Puis, le 27juillet, tandis qu’ils se déplaçaient en bateau entre Pibor et Gumuruk, quatre membres MSF ont été violemment dévalisés par des hommes armés.

“Alors que nous nous engageons à offrir une aide médicale d’urgence à la communauté de Gumuruk, nous n’avons pas eu d’autre choix que de suspendre toutes nos activités médicales dans notre clinique locale,” a ajouté Rob Mulder.

La clinique locale de Gumuruk vient en aide à une population de plus de 30.000 personnes, leur offrant des soins médicaux de base, y compris des consultations de médecine générale, un traitement contre la malnutrition, des soins anténataux et des vaccinations. Les cas médicaux complexes nécessitant une hospitalisation sont transférés vers la grande clinique MSF à Pibor, où deux cas graves nécessitant une opération chirurgicale ont été évacués en avion MSF vers des hôpitaux de Boma, ou de la capitale, Juba.

“Plus de 160 enfants sous-alimentés sont pris en charge dans notre clinique de Gumuruk. En outre, nous recevons jusqu’à 20 nouveaux cas d’enfants souffrant de malnutrition sévère chaque semaine. Si l’accès à cette communauté ne s’améliore pas, il sera impossible d’évacuer ceux qui ont besoin d’une hospitalisation ou de chirurgie, y compris les femmes ayant des difficultés à accoucher, les enfants atteints de malaria cérébrale ou d’anémie sévère nécessitant des transfusions sanguines,” a expliqué Gbane Mahama, coordinateur médical MSF pour le Sud Soudan.  

Hormis un petit centre du ministère de la Santé à Pibor, MSF est la seule organisation à fournir des soins de santé dans cette partie de l’Etat de Jongley, où vivent près de 150.000 personnes, où les villages sont très éloignés les uns des autres et où les routes sont souvent impraticables.

MSF est présente au Soudan depuis 1979, offrant une assistance médicale gratuite aux personnes n’ayant pas accès aux soins de santé et aux victimes d’inondations, de sècheresse, d’épidémies, de conflits armés et de crises alimentaires.

MSF gère des cliniques et des hôpitaux dans dix états soudanais : Warab, Jongley, Nil supérieur, Haut Nil occidental, Bahr-al-Ghazal septentrional, Equateur central, zones de transition d’Abyei, Mer Rouge, Al Qadarif et Nord du Darfour

MSF est une organisation internationale neutre et indépendante d’aide médicale d’urgence qui vient en aide à toutes les personnes, sur base d’une évaluation impartiale des besoins, quelles que soient leurs races, orientations politiques, tribales ou religieuses.

Thématiques liées
Soudan, Violence
Partager
Newsletter
S'abonner à la newsletter
Rester informé

S'abonner