Kenya - Les oubliés de Somalie

Kenya, 14.04.2015
Depuis 2009, MSF offre des soins médicaux aux 105 000 habitants du camp de Dagahaley, l'un des six camps de réfugiés de Dadaab.
© Tom Maruko
Kacheliba, Kenya, 30.03.2010
Traitement contre le kala-azar à Kacheliba.
© Frederik Matte / MSF
 / 2
Situation géographique
Kenya
La mission en chiffres
Collaborateurs locaux:
317
Collaborateurs internationaux:
13
Budget:
CHF 9'633'000
Vidéo
Centre de santé de Mrima, Likoni, Kenya
Centre de santé de Mrima, Likoni, Kenya
07.04.2017
02:02
Galeries photos
20170406 sld kenya mothers 01
Des soins vitaux pour les mères et leurs bébés au Kenya
06.04.2017
14 Images
Ce lien est?...

En plus d’accueillir l’un des plus grands camps de réfugiés au monde, le Kenya est en proie à des épidémies de grande ampleur et souffre de grèves d’agents de santé pouvant se révéler paralysant pour le service public. En 2016, MSF s’est également engagée à Likoni pour offrir aux femmes un accès à la santé reproductive, en leur permettant notamment d’accoucher dans une structure plus proche de leur lieu de vie.

Dans les camps de Dadaab, à la frontière somalienne, plus de 300 000 réfugiés vivent dans des conditions extrêmement précaires, certains depuis bientôt 25 ans. Au cours des dernières années, les menaces d’enlèvements, les vols et les agressions sexuelles se sont multipliés, rendant le quotidien des réfugiés d’autant plus difficile. Cette détérioration des conditions de sécurité a également limité la capacité des organisations humanitaires à apporter une aide adéquate.

MSF, qui intervient depuis plus de 20 ans à Dadaab, ne peut plus garantir la présence permanente de personnel expatrié sur place, mais une équipe MSF composée de personnel national expérimenté continue de gérer un hôpital, et des postes de santé à Dagahaley, l’un des cinq camps de Dadaab.

Mis à jour en août 2017 / Chiffres du Rapport d’Activité 2016

Partager
Pays d'intervention
Newsletter
S'abonner à la newsletter
Rester informé

S'abonner