Tchad

Tchad, 03.08.20
Tchad: Mobilisation contre la malnutrition infantile et le paludisme
© Ricardo Garcia Vilanova
Tchad, 04.06.2015
Tchad: Campagne de vaccination contre la rougeole
© Trygve Thorson/MSF
Tchad, 23.05.2013
Projet «papillon» (traitement des fistules obstétricales)
© Elisabeth Grâce Brya/MSF
 / 3
Situation géographique
Tchad
La mission en chiffres
Collaborateurs locaux:
211
Collaborateurs internationaux:
22
Budget:
CHF 8'561'000
Ce lien est?...

Assister les populations déplacées

A partir de mars 2015, MSF a ouvert des cliniques mobiles offrant des soins de base et des consultations psychologiques aux populations déplacées, réfugiées et autochtones près de Baga Sola et dans le camp « Dar Es Salaam ». Début novembre, les équipes ont par ailleurs collaboré avec les autorités sanitaires pour fournir des soins de santé maternelle et infantile au sein de l’hôpital régional de Bol. Tout au long de l’année, le personnel a également distribué aux déplacés de la région du lac des kits de première nécessité et de traitement de l’eau.

En 2015, le territoire a été frappé par de nombreuses attaques suicides et tentatives d’attentats, à Baga Sola, mais aussi à N’Djamena, la capitale et sur plusieurs îles dont Kelfoua (cette dernière a fait près de 200 blessés). MSF a pris en charge les victimes dont une partie été transférée vers l’hôpital de district de Mani, ville frontalière avec le Cameroun où des tentes ont été montées pour augmenter la capacité d’accueil de la structure.

Remise du projet de Massakory aux autorités sanitaires

Après cinq ans d’activités dans la région du Hadjer Lamis, le programme pédiatrique et nutritionnel de l’hôpital de Massakory a été remis au ministère de la Santé à la fin de l’année. Durant 2015, 1 310 enfants y ont été admis et3 280 ont bénéficié du programme nutritionnel thérapeutique ambulatoire. Des soins de santé primaire ont par ailleurs été fournis dans quatre centres de santé alentours. 30 640 consultations y ont été réalisées. Entre août et décembre, alors que le risque de transmission du paludisme était à son plus haut niveau, 23 900 malades ont été pris en charge.

Réponse à des épidémies de rougeole

Quand une flambée de rougeole s’est répandue dans tout le pays en janvier 2015, les équipes ont lancé une campagne de vaccination massive.

Alors que le pays avait déjà été frappé par une flambée de rougeole l’année précédente, les équipes de Massakory ont  lancé une campagne de vaccination qui a permis d’immuniser 69 674 enfants de moins de cinq ans. Dès la fin mars, MSF apportait également un soutien intensif à plusieurs hôpitaux et centres de soins situés à N’Djamena, la capitale. 4 345 patients atteints de rougeole ont ainsi pu recevoir un traitement.

Le projet « Papillon »

Lancé en 2008, ce programme chirurgical destiné aux femmes atteintes de fistules obstétricales (une lésion provoquée par un accouchement compliqué) a été remis au ministère de la Santé en 2013. Cet handicap touchait environ 2 millions de femmes dans le monde en 2011, principalement en Afrique. Il est vécu comme honteux car il entraîne l?incontinence. MSF opérait les fistules et accompagnait les femmes dans leur reconstruction psychologique.

Mis à jour en août 2016 / Chiffres du Rapport d'Activité 2015

Partager
Pays d'intervention
S'abonner à la newsletter
S'abonner à la newsletter
Rester informé

S'abonner