Mozambique

Mozambique, 22.08.2012
MSF prend en charge des personnes séropositives dans la capitale Maputo depuis 2001.
© Andre Francois
Mozambique, 05.02.2013
Intervention après les inondations de janvier 2013
© MSF
 / 2
Situation géographique
Mozambique
La mission en chiffres
Collaborateurs locaux:
157
Collaborateurs internationaux:
13
Budget:
CHF 4'986'000
Ce lien est?...

Des soins innovants dans la lutte contre le VIH/sida et la tuberculose

Malgré les efforts consentis au cours des dernières années pour endiguer l’épidémie de VIH/sida, le Mozambique demeure l’un des pays où le taux d’infection est le plus élevé au monde. La prévalence du VIH chez les adultes atteint en effet 11,5 %. Le pays affiche par ailleurs l’un des taux les plus élevés de co-infection du VIH avec la tuberculose (TB) au monde, ce qui entraîne une augmentation des cas de la forme multi résistante de la maladie (TB-MR). En 2016, MSF a continué à développer, en collaboration avec le gouvernement, des stratégies innovantes destinées à combattre ces épidémies chroniques, mais aussi à faire face à des urgences comme les pics de choléra. Depuis 2001, MSF travaille avec le ministère de la Santé dans le but de donner aux patients atteints du VIH/sida et de la TB un accès à des soins de santé complets. Les équipes interviennent dans six centres de santé et dans un établissement de référence dans la capitale, Maputo.

En 2016, MSF a concentré ses activités sur les cas complexes de VIH, notamment chez des patients dont le traitement antirétroviral a échoué ou qui souffrent de co-infections telles que la TB-MR, certains cancers dont le sarcome de Kaposi, l’hépatite virale ou encore d’autres infections opportunistes. Plus de 2 300 patients, dont 160 enfants, ont bénéficié de soins spécialisés au cours de l’année. Dans le cadre d’une stratégie visant à améliorer la qualité des soins, les équipes MSF ont procédé à des suivis de la charge virale de patients atteints du VIH. MSF a également épaulé le ministère de la Santé dans le cadre d’un programme de lutte contre la TB-MR qui a permis de prendre en charge plus de 170 patients cette année. L’organisation est par ailleurs parvenue à faire homologuer de nouveaux médicaments contre la TB dans le pays.

Début 2016, MSF a lancé, avec le soutien du ministère de la Santé, des activités de santé mentale destinées aux patients souffrant du VIH et de la TB. Quelques 400 consultations ont été organisées et ont, sans surprise, débouché sur de nombreux diagnostics de dépression. Si la plupart des patients ont commencé une psychothérapie, certains se sont vus prescrire un traitement médicamenteux. Une équipe pluridisciplinaire composée de travailleurs sociaux, de psychologues et de médecins, discute régulièrement des cas les plus complexes.

Intervention après les inondations de janvier 2013

En janvier 2013, de fortes pluies avaient provoqué des inondations en Afrique australe. Le Mozambique avait été le pays le plus touché, Selon les autorités, près de 250 000 habitants avaient été déplacés. MSF était intervenue dans la ville Chokwe et ses environs. Le principal hôpital de la ville, submergé par l’eau et la boue, ne fonctionnait plus. Les équipes de MSF avaient aidé à rendre la structure opérationnelle tout en assurant la continuité des soins. Jusqu’en avril 2013, MSF y avait dispensé plus de 23 000 consultations.

Mis à jour en juillet 2017 / Chiffres du Rapport d'Activité 2016

Partager
Pays d'intervention
S'abonner à la newsletter
S'abonner à la newsletter
Rester informé

S'abonner