santé materno-infantile

Soudan du Sud, 26.07.2014
Améliorer la santé maternelle est l’un des huit objectifs du Millénaire pour le développement (OMD).
© Valérie Batselaere/MSF
République centrafricaine, 23.06.2014
L’OMS estime que 800 femmes meurent chaque jour de causes évitables liées à la grossesse et à l’accouchement.
© Yann Libessart/MSF
 / 2
Ce lien est?...
Vidéo
Mossoul Ouest, Irak
Mossoul Ouest, Irak
15.05.2017
01:53
Galeries photos
20170406 sld kenya mothers 01
Des soins vitaux pour les mères et leurs bébés au Kenya
06.04.2017
14 Images

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) estime que 800 femmes meurent chaque jour de causes évitables liées à la grossesse et à l’accouchement. Parmi ces décès maternels, 99% surviennent dans des pays en développement, notamment dans le milieu rural et dans les communautés les plus pauvres. De plus, la santé de la mère et celle du nouveau-né sont étroitement liées. Près de 3 millions de nouveau-nés meurent chaque année.

La grossesse, l’accouchement et les premières semaines de vie du bébé sont des périodes à risque à la fois pour la femme et le nouveau-né. Un suivi médical avant, pendant et après l’accouchement peut leur sauver la vie. Si la plupart des missions prennent en compte ces périodes cruciales, plusieurs programmes mis en place par Médecins Sans Frontières leur sont spécifiquement dédiés.

La mortalité maternelle a pratiquement diminué de moitié à l’échelle mondiale entre 1990 et 2013, mais d’immenses progrès restent à faire notamment en Afrique sub-saharienne. Améliorer la santé maternelle est l’un des huit objectifs du Millénaire pour le développement (OMD).

Partager
Pays d'intervention
Newsletter
S'abonner à la newsletter
Rester informé

S'abonner