Peste

RD Congo, 03.03.2005
Infirmier avec un patient atteint de peste pulmonaire. RDC, 2005
Ce lien est?...

Quelles sont les symptômes de la peste?

L'infection se manifeste tout d'abord par de la fièvre, des maux de tête, des douleurs musculaires et une altération de l'état général. Ensuite, l'infection évolue sous trois formes:

  1. La forme bubonique > atteinte des ganglions (la plus fréquente) : le patient a un ou plusieurs ganglions douloureux, inflammatoires appelés bubons situés souvent dans l'aine.
  2. La forme septicémique > atteinte généralisée : le patient présente une infection généralisée, la bactérie circulant alors dans le sang.
  3. La forme pneumonique > atteinte pulmonaire : le patient a des signes pulmonaires avec toux, douleur thoracique, crachats de sang et difficulté à respirer.

Plus rarement, l'infection se manifeste sous forme de méningite (infection de l'enveloppe et du liquide qui enveloppe le système nerveux).

La peste a une mortalité élevée (environ 50%) si un traitement n'est pas instauré rapidement.

Quelles sont les voies de transmission ?

Le réservoir naturel de la peste se trouve chez les rongeurs (souvent le rat). La maladie est transmise de l'animal à l'homme par un contact avec le sang ou les tissus du rongeur via une blessure cutanée (p.ex. lorsqu'une personne écorche un animal) ou encore par des piqûres de puces préalablement infectées.
La transmission entre humains se fait par des piqûres de puces ou par voie aérienne pour la forme pulmonaire. Cette forme est de ce fait particulièrement contagieuse et nécessite l'isolement des malades ainsi que l'utilisation d'une combinaison protectrice pour les soignants.

Comment peut-on prévenir cette infection?

Pour prévenir l'infection, il faut lutter activement contre les puces en traitant les habits, les vêtements, les personnes, avec des insecticides (sous forme de poudre) et observer des règles d'hygiène strictes. Sur le long terme, il est souhaitable de mettre en place des mesures d'assainissement pour empêcher la prolifération des rats.

Un vaccin existe mais il n'a pas prouvé son efficacité en cas d'épidémie.

Comment peut-on diagnostiquer et traiter la peste?

Un prélèvement sanguin, un crachat ou une ponction du ganglion peuvent être utilisés pour poser le diagnostic. On pratique sur ces prélèvements un test rapide et simple qui ne nécessite pas l'infrastructure d'un laboratoire et qui permet de mettre en évidence la présence de la bactérie. En cas de doute, d'autres tests de laboratoire peuvent être pratiqués pour confirmer le diagnostic.

Les antibiotiques sont très efficaces contre la peste pour autant qu'ils soient donnés précocement au patient et non à un stade avancé de la maladie.

Partager
Pays d'intervention
Newsletter
S'abonner à la newsletter
Rester informé

S'abonner