02.07.2010 - Afrique du Sud

HALFTIME! Les hirondelles du Zimbabwe: favoris du tournoi MSF?

Dès le début de la Coupe du monde 2010, l’équipe du Brésil et ses vedettes était favorite et couve toujours aujourd’hui l’espoir d’atteindre la finale et de soulever le trophée. En parallèle, c’est une forte équipe venue du Zimbabwe qui est l’une des favorites du tournoi de football HALFTIME! de Médecins Sans Frontières en Afrique du Sud, dont le coup d’envoi sera donné à Newtown Park, Johannesburg, le 2 juillet. Les ARV Swallows (Hirondelles), une équipe féminine de la municipalité d’Epworth, près de Harare, arrive en Afrique du Sud avec un palmarès impressionnant – elles ont gagné le championnat de la ligue VIH de leur pays et sont très motivées pour gagner également ici vendredi. Pour faire prendre conscience à tous de la dure bataille pour la poursuite du financement de la lutte contre le VIH/sida, des malades atteints du virus et des personnels de MSF venant de quatre pays d’Afrique Australe prendront part à HALFTIME! Six équipes participent au tournoi afin de mettre à la Une l’urgence toujours posée par l’épidémie de VIH/sida.
EXTRA-TIME ! Les hirondelles du Zimbabwe
EXTRA-TIME ! Les hirondelles du Zimbabwe
Situation géographique
Ce lien est?...
Auteur
20100608 swaziland hiv tb team 53384 bio

Extra-Time! est une expérience internet inédite, sous forme de blog, qui réunira des récits de volontaires et de personnels de l’organisation humanitaire médicale internationale Médecins Sans Frontières pendant la coupe du monde FIFA en Afrique du Sud. Les opinions exprimées sur le blog Extra-Time! sont uniquement celles des auteurs ou des personnes interviewées et ne peuvent être considérées ou citées comme étant la position officielle de MSF sur les sujets en question.

Les ARV Swallows ont été créées en 2009 par un groupe de femmes séropositives suivant un traitement à la clinique MSF d’Epworth. Elles ont décidé de former une équipe de football pour combattre deux idées reçues: que le VIH représente une condamnation à mort, et que les femmes ne savent pas jouer au football. Cette année les ARV Swallows se sont retrouvées face à un autre défi: faire comprendre au monde que l’épidémie de VIH/sida n’est pas terminée et que son traitement nécessite un financement assuré. Pour cela elles ont dû faire quelques compromis: l’équipe a été réduite de onze à cinq joueurs, et un homme, leur coach Jonas Kapaska, a rejoint leurs rangs afin que les conditions de mixité requises pour les équipes participant à HALFTIME! soient remplies.
« China » est le surnom de Janet Mpalume, l’attaquante vedette des ARV Swallows.


C’était son rêve de jouer à l’étranger et ce rêve se réalisera cette semaine à Johannesburg. « Nous nous entraînons aussi dur que nous pouvons et je suis sûre que nous allons battre les autres équipes. En jouant au foot, je me sens vivante. Ça me permet de me sentir appréciée et d’être remarquée, » raconte Janet.


Les hirondelles ont certainement les tripes et la volonté de gagner, mais seront-elles capables de faire face à l’opposition de leurs compatriotes des OI Bombers, à celle des HIV Conquerors du Swaziland, des Mambinhas du Mozambique, rapides comme l’éclair, ou des Siyaphila et des Fluconazole Pirates, les espoirs d’Afrique du Sud?


Il faudra attendre encore quelques jours pour savoir si l’équipe des ARV Swallows sera victorieuse à nouveau. Assistez au tournoi à Johannesburg vendredi, ou si vous ne le pouvez pas, apprenez tout ce qu’il y a à apprendre sur les équipes et le tournoi en visitant le site www.msf-halftime.info
Pour plus d’information sur les ARV Swallows visitez le site www.thepositiveladiessoccerclub.com

PK Lee, chargée de communication MSF à Johannesburg

Partager
Newsletter
S'abonner à la newsletter
Rester informé

S'abonner