Irak, 05.10.2014

Dossier Irak: venir en aide aux populations déplacées

La recrudescence des violences depuis janvier 2014 en Irak a entraîné des vagues successives de déplacements de populations. Aujourd’hui, on estime  que quelque 3 millions de personnes ont fui les régions dévastées par la guerre, notamment au centre et au nord du pays, dans les gouvernorats d’Al-Anbar, Ninewa, Salah Al-Din, Kirkuk et Diyala.

 

Afin d’offrir des services de santé aux populations déplacées, MSF a mis en place des cliniques mobiles qui sillonnent les zones grises situées au nord de Mossoul ainsi que dans des localités entre Bagdad et  Al-Anbar. Nos équipes dispensent des soins de santé primaire, reproductive, pédiatrique ainsi que des traitements pour les maladies chroniques.

 

En 2014, les équipes ont dispensé quelque 219’800 consultations générales et 17’700 consultations de santé mentale. MSF reste le principal pourvoyeur de soins dans le camp de Domiz (gouvernorat de Dohuk) où vivent près de 60’000 réfugiés syriens.


Hôpital Al Khansaa, Mossoul, Irak, 15.10.2017
Hôpital Al Khansaa, Mossoul, Irak, 15.10.2017

Le goût amer de Mossoul

12.02.2018 - Irak

Dans cette tribune initialement publiée en anglais sur Al Arabiya, Isabelle Defourny et Christine Jamet, toutes deux directrices des opérations de MSF, évoquent les choix opérationnels, les... plus »

Domiz, Irak, 19.11.2017
Au cours des quatre années précédentes, les équipes médica...

Donner aux réfugiés syriens en Irak un lieu sûr pour accoucher

22.01.2018 - Irak

Abla Ali, sage-femme, désespérée, s'accroupit sur le sol de la tente. L'épaule du bébé était coincée et sa mère était en travail depuis des heures. Abla n'avait ni matériel ni autre support que ses... plus »

Mossoul, Irak, 12.10.2017
«Pour beaucoup de gens, le retour à la maison tant espéré ...

Irak: après des années de violence, le périlleux retour des habitants

18.10.2017 - Irak

Les Irakiens rentrent chez eux après des années de violence. Leurs maisons sont maintenant pleines d'engins explosifs et les villes inhabitables.  plus »

Partager
Newsletter
S'abonner à la newsletter
Rester informé

S'abonner