31.03.2009 - Chine

Tuberculose multirésistante - La grande négligence des gouvernements, moins de 1% des malades sont sous traitement

Pékin/Genève, le 31 mars 2009 - Les pays les plus affectés par la tuberculose multirésistante (TB MDR) ne se mobilisent pas assez vite pour mettre les malades sous traitement, déplore l’organisation médicale humanitaire Médecins Sans Frontières. Alors que les ministres de ces pays se réunissent demain (01.04.2009) à Pékin pour une conférence de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), MSF leur demande de s’engager à soigner plus de patients atteints par la TB MDR, et de mener les recherches indispensables pour améliorer les traitements aujourd’hui disponibles.
msf
Ce lien est?...

Selon l’OMS, le nombre de nouveaux cas de TB MDR est estimé à environ 500 000 chaque année. Mais moins de 30 000 personnes ont été dûment diagnostiquées et enregistrées l’année dernière et seuls 3 681 malades ont débuté un traitement en ligne avec les recommandations internationales et à l’aide de médicaments de qualité.

 

« La lenteur des progrès pour offrir des soins aux malades de la TB MDR est d’autant plus frappante que les pays les plus touchés ne font pas partie des pays les moins développés au monde, souligne Tido von Schoen-Angerer, directeur de la Campagne d’accès aux médicaments essentiels de MSF. Ils ont les moyens d’agir et devraient faire de la mise sous traitement des malades une priorité. »

 

MSF s’inquiète de voir que de nombreux pays, en particulier ceux à forte prévalence d’après la classification de l’OMS comme la Chine, l’Afrique du Sud ou l’Inde, ne prennent pas les mesures suffisantes pour fournir des traitements aux patients qui en ont besoin. En outre, ne pas donner les traitements appropriés contribue à la propagation de la TB MDR.

 

La Chine, par exemple, compte pour un quart des cas de TB MDR dans le monde. Sollicitée par le Programme national chinois contre la tuberculose, MSF n’a finalement pas obtenu les autorisations nécessaires pour soigner des malades de la TB MDR en Mongolie Intérieure, en dépit de deux années de négociations avec les autorités nationales, provinciales et régionales. MSF a désormais abandonné sa tentative d’ouvrir un tel projet.

 

« Ne pas pouvoir agir quand des personnes ont besoin de traitements qui pourraient leur sauver la vie est extrêmement frustrant, déclare Meinie Nicolai, directrice des opérations à MSF. Faute d’être parvenus à un accord, nous n’avons pas pu mettre un seul patient sous traitement. Et faute de pouvoir se faire soigner ailleurs, beaucoup de personnes sont probablement mortes pendant que nos négociations s’enlisaient ces deux dernières années. »

 

Investir dans la recherche est également indispensable. La prise en charge de la TB MDR est complexe et longue. Les médicaments utilisés produisent de graves effets secondaires et leur efficacité n’est pas optimale. Il est donc urgent d’accélérer le développement de nouveaux médicaments et tests diagnostiques plus efficaces, et de conduire des études pour améliorer le traitement de la TB MDR.

 

« Les pays à forte prévalence disposent des compétences et d’une partie des ressources nécessaires pour mener des recherches visant à améliorer le traitement de la TB MDR, explique le Dr von Schoen-Angerer. La réunion de Pékin est une opportunité pour ces pays de prendre la tête de la réponse à cette crise, en se fixant des objectifs pour mettre plus de patients sous traitement, en autorisant l’importation de médicaments de qualité, et en établissant une initiative de recherche conjointe pour améliorer le traitement existant. »

 

En 2007, MSF a soigné 574 malades de la TB MDR dans 12 projets, dont l’Afrique du Sud, l’Inde, l’Ouzbékistan, la Géorgie et l’Arménie.

 

D’après l’Organisation mondiale de la Santé, les pays où la prévalence de la TB MDR est la plus élevée sont l’Inde (131 000 cas), la Chine (112 000 cas), la Russie (43 000 cas), l’Afrique du Sud (16 000 cas) et le Bangladesh (15 000 cas).

 

La liste OMS des pays à forte prévalence de TB MDR : comprend aussi : l’Arménie, l’Azerbaïdjan, la Biélorussie, la Bulgarie, la République démocratique du Congo, l’Estonie, l’Ethiopie, la Géorgie, l’Indonésie, le Kazakhstan, le Kirghizstan, la Lettonie, la Lituanie, la Moldavie, le Myanmar, le Nigeria, les Philippines, le Pakistan, le Tadjikistan, l’Ukraine, l’Ouzbékistan et le Vietnam.

Thématiques liées
Chine
Partager
Newsletter
S'abonner à la newsletter
Rester informé

S'abonner