09.02.2017 - Afghanistan

MSF condamne le meurtre brutal de collaborateurs du CICR en Afghanistan

Médecins Sans Frontières (MSF) est choquée par l’attaque contre des travailleurs humanitaires du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) survenue dans la province de Jawzan, en Afghanistan, ce mercredi 8 février. Six collaborateurs du CICR ont perdu la vie dans cette attaque et deux autres ont disparu.
«Rien ne peut justifier une attaque aussi brutale contre des travailleurs humanitaires»
«Rien ne peut justifier une attaque aussi brutale contre des travailleurs humanitaires»
Ce lien est?...

Le personnel de MSF à travers le monde exprime ses plus sincères condoléances aux familles, amis et collègues des collaborateurs du CICR tués. Nous espérons également que les deux personnes disparues retrouvent rapidement leurs proches.

«Rien ne peut justifier une attaque aussi brutale contre des travailleurs humanitaires», s’indigne Joanne Liu, Présidente internationale de MSF. «Nous condamnons dans les termes les plus fermes cette attaque et toutes les attaques contre l’aide humanitaire.»

De nombreux Afghans dépendent toujours de l’assistance humanitaire pour des besoins basiques dont dépend leur survie. Cette attaque ne va que renforcer les difficultés que rencontrent les organisations humanitaires pour accéder à ceux qui en ont désespérément besoin.

«Nous sommes sous le choc et incrédules après cette agression contre l’essence même de l’action humanitaire», ajoute Joanne Liu. «Nous partageons le deuil de nos collègues et amis du CICR et voulons démontrer toute notre solidarité avec eux.»

Thématiques liées
Afghanistan, Violence
Partager
Newsletter
S'abonner à la newsletter
Rester informé

S'abonner