27.06.2012 - Somalie

MSF appelle toutes les parties au conflit à respecter la neutralité des espaces de soins

Médecins Sans Frontières (MSF) exprime sa vive inquiétude suite à l'incident qui s'est produit le 16 juin dernier dans l’enceinte de l'hôpital de Belet Weyne en Somalie, où travaillent des équipes de MSF.
Somalie, 09.03.2012
Lorsque vous fournissez des soins médicaux, il est essentiel de respecter la vie privée des patients et du personnel médical.
Ce lien est?...

L’intégrité de l’hôpital a été compromise lors d’une visite d'une délégation d’autorités locales et de groupes armés. Certains membres de la délégation ont filmé et photographié les patients et le personnel sans leur consentement préalable. Cet événement s’est soldé par l'arrestation temporaire d'un membre du personnel de MSF. Le soutien de l'administration locale a permis de résoudre l'incident.

MSF applique une politique rigoureuse d’interdiction des armes dans les structures médicales où elle travaille et considère que cet incident est une violation des principes de neutralité qui régissent le respect des structures hospitalières et de la mission médicale.

« MSF réitère avec force son appel à toutes les parties au conflit présentes en Somalie à respecter la neutralité et l’impartialité des espaces de soins et le personnel médical. Nous demandons aux autorités de permettre aux travailleurs du secteur médical de mener à bien leurs tâches. Lorsque vous fournissez des soins médicaux, il est essentiel de respecter la vie privée des patients et du personnel médical » précise Monica Rull, responsable de programme chez MSF.

Filmer et photographier des patients sans leur consentement est une violation du principe de confidentialité et un manquement à leur dignité. La confidentialité des patients fait partie intégrante de l'éthique médicale. En tant qu’organisation médicale indépendante et impartiale, MSF n’agit que dans le but exclusif de fournir les meilleurs soins médicaux possibles à ses patients.

MSF assure des services médicaux gratuits à Mogadiscio, dans le centre et le sud de la Somalie.  Dans l'hôpital de 108 lits de Belet Weyne, situé dans la région de Hiiraan, MSF offre une assistance aux 70 000 habitants de la ville. Cet hôpital est la référence pour les 120 000 personnes vivant dans le district. En 2011, 21 000 patients ont été pris en charge par les services d'urgence et 2 800 patients ont été admis à l'hôpital. Plus de 800 accouchements et 1 500 interventions chirurgicales ont été effectués. 1 500 enfants souffrants de malnutrition grave ont été soignés.

En octobre 2011, deux collaboratrices de MSF, Montserrat Serra and Blanca Thiebaut, ont été enlevées dans le camp de réfugiés de Dadaab, alors qu’elles apportaient une aide d’urgence à la population somalienne. Elles sont toujours en captivité et seraient détenues en Somalie. Tout  en continuant à répondre aux crises aigües, MSF a suspendu l’ouverture de projets non-urgents en Somalie jusqu’à leur libération.

Partager
Newsletter
S'abonner à la newsletter
Rester informé

S'abonner