25.02.2011 - Libye

Libye : Une première équipe de MSF est arrivée à Benghazi

Alors qu'une première équipe MSF de six personnes est entrée en Libye avec un camion de matériel pour rejoindre les centres de santé qui accueillent de nombreux blessés, d'autres équipes sont empêchées d'entrer dans le pays.
Libye, 2011
Libye, 2011
Ce lien est?...

Depuis le début des violents affrontements en Libye le 17 février, MSF essaie par tous les moyens (notamment par voies terrestres et aériennes) de faire entrer son personnel d'urgence ainsi que du matériel dans le pays. Malgré les besoins médicaux urgents en Libye, l'une des équipes MSF est bloquée depuis deux jours à la frontière tunisienne. Une autre équipe encore a rejoint Tripoli par avion, mais n'a pas été autorisée à pénétrer dans le territoire libyen.

« Toutes les informations que nous recevons indiquent que la situation est critique pour les blessés, » explique Arjan Hehenkamp, directeur des opérations MSF. « Nous voulons travailler avec les professionnels de santé libyens pour soigner les personnes touchées par les violents affrontements de ces derniers jours. Il est inacceptable que du personnel médical et du matériel ne puisse être utilisés pour les patients qui en ont besoin. »

L'équipe MSF de six personnes, qui a réussi à traverser la frontière séparant l'Égypte et la Libye hier avec un camion de matériel médical, essaie actuellement de rallier des zones où les centres de santé font état de nombreux blessés et de pénuries de matériel, comme la ville de Benghazi où l'équipe est arrivée aujourd'hui. En raison de l'insécurité, voyager par la route vers la capitale Tripoli - où il est estimé que les besoins médicaux sont immenses - est aujourd'hui quasiment impossible.

MSF, en tant qu'organisation médicale humanitaire, appelle au respect de l'intégrité des patients, du personnel et des structures de santé. « La priorité absolue doit aujourd'hui être accordée à l'acheminement de médecins et de matériel médical ; il faut de toute urgence apporter des soins médicaux et aider les structures de santé existantes à répondre à l'arrivée de blessés, » conclut Arjan Hehenkamp.

MSF continue ses efforts pour envoyer du matériel et du personnel en Libye. Un second camion transportant du matériel, notamment chirurgical, se dirige vers la frontière égypto-libyenne.

Thématiques liées
Conflits/Guerres, Libye
Partager
Newsletter
S'abonner à la newsletter
Rester informé

S'abonner