17.12.2010 - Djibouti

Exposition multimedia de MSF à Photo10 - un nouveau regard sur la malnutrition

Zurich, 16.12.2010 - Dans le cadre de la rétrospective Photo10, MSF présente l’exposition multimédia «Starved for Attention» pour la première fois en Suisse. Du 7 au 11 janvier, l’exposition, née d’une collaboration avec l'agence de photographes «VII», révèle une nouvelle perspective de la malnutrition infantile. Par la même occasion, MSF organise une discussion de podium en Anglais sur le thème de la photographie humanitaire et de la représentation de la malnutrition.
20101217_PR_20101209_Starved_for_Attention
Du 7 au 11 janvier, l’exposition multimédia « Starved for Attention », révèle une nouvelle perspective de la malnutrition infantile.
Ce lien est?...

Dans l’exposition multimédia, la vision conventionnelle de la malnutrition est remise en question grâce à une série de sept mini-documentaires : les images vues et revues laissent place à celles de parents et de travailleurs médicaux qui se battent pour répondre aux besoins nutritionnels des jeunes enfants en pleine croissance. « Starved for Attention » montre comment les maladies infantiles et les morts prématurées, toujours plus nombreuses, peuvent être évitées avec des interventions nutritionnelles efficaces.

Dans le cadre du Photoforum de la rétrospective Photo10, MSF organise le 9 janvier une discussion de podium sur le thème de la photographie humanitaire et la représentation en images de la malnutrition. Les participants sont des spécialistes MSF de la malnutrition et de la communication ainsi qu’un des photographes de l’agence « VII ». La discussion sera animée en Anglais par Ruedi Küng, spécialiste de l’Afrique où il a longtemps travaillé comme correspondant pour la Radio nationale DRS.

On estime à 195 millions le nombre d'enfants qui souffrent en permanence de la malnutrition dans le monde.  Chaque année, la malnutrition est à l'origine d'au moins un tiers des 8 millions de décès d’enfants dans le monde. Ces décès peuvent être évités si les besoins nutritionnels de ces jeunes enfants sont satisfaits. « Nos équipes médicales, qui travaillent dans plus de 30 pays avec des taux élevés de malnutrition en Afrique subsaharienne et en Asie du Sud, ont démontré qu'en intervenant assez tôt pour fournir des aliments équilibrés et de qualité, un grand nombre d'enfants pourrait ne plus subir les conséquences de la malnutrition », a affirmé le docteur Christophe Fournier, président du conseil international de MSF.

« Documenter la malnutrition a été l'une des choses les plus difficiles  à laquelle notre agence a été confrontée », a déclaré Ron Haviv, photographe chez « VII ». « Il y avait le sentiment que cette histoire avait déjà été racontée par les photojournalistes qui ont couvert les famines du 20e siècle. Cependant, nous pensons avoir traité ce thème avec un langage visuel complètement différent, un langage pouvant avoir un impact considérable ».

Les plus vulnérables sont les enfants de moins de deux ans, dont les besoins nutritionnels sont particulièrement élevés. Si ces enfants ne reçoivent pas les aliments de qualité qui permettent d'avoir une alimentation équilibrée, ils sont alors confrontés à des retards de croissance, des déficits cognitifs et une vulnérabilité plus grande face à la maladie. Dans le pire des cas, ils peuvent connaître une mort prématurée.

Une pétition internationale est aussi disponible sur www.starvedforattention.org pour demander une réforme de l'aide alimentaire et des programmes nutritionnels destinés aux enfants malnutris.

L’exposition « Starved for Attention » à Photo10 est soutenue par LG Electronics qui met à disposition des écrans plats INFINIA.

Thématiques liées
Djibouti, Malnutrition, Niger, Tchad
Partager
Newsletter
S'abonner à la newsletter
Rester informé

S'abonner