14.01.2010 - Haïti

Une travailleuse expatriée MSF sauvée des décombres après 24 heures

Danielle Trépanier, une travailleuse expatriée de MSF a été secourue l’après-midi du mercredi 13 janvier, après près de 24 heures sous les décombres de la maison éboulée où elle logeait avec des membres des équipes MSF.
Port-au-Prince, Haiti, 13/01/2009
Port-au-Prince, Haiti, 13/01/2009.
Ce lien est?...

Au moment du tremblement de terre, cette administratrice logisticienne canadienne se reposait dans sa chambre au  deuxième étage après une journée difficile. Deux autres collaborateurs MSF se trouvaient aussi dans la maison, au rez-de-chaussée. Ils sont parvenus à prendre la fuite dès les premiers signes du désastre, au moment où la maison commençait à s’écrouler. Après une chute de deux étages, Danielle s’est retrouvée prise au piège dans un petit espace au sous-sol, sous une masse de débris.

Des chauffeurs MSF recrutés localement ont contribué à secourir Danielle en mettant en péril leur propre sécurité, sachant d’après ses cris intermittents que tout espoir n’était pas perdu. Lorsqu’ils sont parvenus à la sortir, elle était désorientée et en état de choc, souffrant seulement de quelques égratignures relativement mineures. Elle a pris contact avec sa famille et récupère maintenant de l’épreuve qu’elle vient de subir.

Alors que MSF se réjouit à la nouvelle de son sauvetage, l’organisation reste préoccupée de l'état de santé de certains de ses travailleurs humanitaires et patients haïtiens.

Née à Windsor en Ontario et résidant avant son départ près de Stoney Point, Danielle Trépanier, âgée de 35 ans, travaille en Haïti en tant qu’administratrice logisticienne pour MSF depuis juillet 2009. Danielle a travaillé dans les domaines de la logistique et de l’administration pour MSF depuis 2005. Sa première mission sur le terrain s’était déroulée au Niger dans le cadre d’un programme nutritionnel d’urgence. En 2006, elle a travaillé dans un projet au sud du Soudan (mais basé au Kenya) et en 2007, elle s’était rendue au Burundi.

Partager
Newsletter
S'abonner à la newsletter
Rester informé

S'abonner