23.03.2013 - Tadjikistan

Tadjikistan: MSF soigne sa plus jeune patiente de la tuberculose multi-résistante

La fillette de neuf mois a de bonnes chances de guérison mais il lui faudra suivre un traitement pénible pendant 18 mois.
05.03.2013, Dushanbe, Tadjikistan
Les enfants atteints de tuberculose qui ont été diagnostiqués rapidement, qui reçoivent un traitement adéquat, ont de grandes chances de guérir.

À l’hôpital de la tuberculose pédiatrique de Douchanbe, peu d’enfants semblent aussi actifs et en bonne santé que Shirinmo*. La fillette, qui traverse la salle d’attente en rampant sur le sol, est radieuse et débordante d’énergie. Mais en s’approchant d’elle, on peut entendre un râle et un souffle haletant. Le diagnostic est accablant: la fillette de neuf mois est atteinte de tuberculose multi-résistante, une maladie qui se propage facilement et qui entraîne la mort si elle n’est pas traitée.

«Shirinmo n’est pas le plus jeune enfant atteint de tuberculose que nous ayons vu, mais elle est la plus jeune patiente chez qui nous avons diagnostiqué une tuberculose multi-résistante», explique le Dr Christoph Hoehn de Médecins Sans Frontières (MSF). À la fin de 2011, l’organisation a lancé un projet de lutte contre la tuberculose multi-résistante au Tadjikistan. «Les bébés courent un grand risque de contracter ces maladies parce que leur système immunitaire n’est pas complètement développé», dit-il.

Le diagnostic de Shirinmo constitue le plus récent événement d’une série de premières vécues par l’équipe MSF. La fillette a été diagnostiquée à l'aide de deux nouveaux tests de dépistage rapide qui ont été introduits à l’hôpital en février 2013. Le procédé d’induction de l’expectoration consiste à faire inspirer aux patients une solution saline qui libère les secrétions à l’intérieur de leurs poumons, permettant ainsi de les aspirer plus facilement. Cette méthode est sans danger pour les bébés d’au moins un mois. Leurs expectorations sont ensuite analysées avec GeneXpertMD, un nouveau test permettant de déceler la résistance aux médicaments antituberculeux et de diagnostiquer ainsi un patient en seulement deux heures au lieu de 42 jours.

Fabriquer un sirop pour enfants

Dans une pharmacie de Douchanbe, MSF a aussi commencé à préparer un médicament contre la tuberculose multi-résistante conçu pour les enfants. Jusqu’à maintenant, il n’y avait pas de formulations pédiatriques contre la tuberculose multi-résistante sur le marché. Les enfants devaient donc prendre des médicaments pour adultes. Il s’agissait généralement de gros comprimés difficiles à avaler et qui avaient un goût très désagréable. Le personnel MSF a fabriqué un sirop pour enfants en dissolvant le médicament dans un liquide aromatisé qui est dosé adéquatement pour les bébés et les adolescents. MSF est la première organisation au Tadjikistan à utiliser cette formulation dans son projet pour soigner les jeunes patients, dont Shirinmo.

Pour vaincre sa maladie, la fillette devra relever un grand défi: durant les 18 prochains mois, elle devra prendre le sirop et deux autres médicaments par voie orale et pendant six de ces 18 mois, on lui administrera un autre médicament par injection. Le traitement est tellement long, difficile et désagréable que la plupart des adultes ont beaucoup de mal à le suivre. Heureusement, le Dr Hoehn dit que le traitement est plus facile pour les enfants. «Les enfants souffrent moins des effets secondaires comme les nausées, les vomissements et les douleurs articulaires», explique-t-il.

Risques de surdité

Un autre effet secondaire est que les médicaments injectables peuvent causer des problèmes d’audition: jusqu’à la moitié des patients en sont affectés et certains d’entre eux sont atteints de surdité permanente. On ne connaît pas l’effet des injections sur les enfants puisque, comme l’explique le Dr Hoehn, «nous n’avons aucun moyen d’évaluer l’ouïe de patients aussi jeunes».

Il y a un réel manque d’informations et d’orientations sur le traitement des enfants atteints d’une forme résistante de la tuberculose. «Les enfants atteints de tuberculose ont été trop longtemps négligés, surtout ceux atteints de la forme multi-résistante», indique Grania Brigden, conseillère en tuberculose pour la Campagne d’accès de MSF. «Nous devons nous assurer que tous les progrès dans le traitement et les diagnostics de cette maladie soient rapidement applicables aux enfants. Il est crucial que les nouveaux médicaments contre la tuberculose multi-résistante aient une formulation adaptée aux enfants.»

Une autre première

Les enfants atteints de tuberculose qui ont été diagnostiqués rapidement, qui reçoivent un traitement adéquat et qui le suivent, ont de grandes chances de guérir. En ce qui concerne Shirinmo, «en général, je pense qu’elle a de bonnes chances de s’en sortir si sa mère la garde sous traitement. Heureusement, elle est très bien nourrie, ce qui écarte un problème courant», dit le Dr Hoehn. Si tout va bien, dans 18 mois, l’équipe de Douchanbe célébrera une autre première: la plus jeune patiente que MSF ait guérie de la tuberculose multi-résistante.

Dans ses projets au Tadjikistan, MSF traite actuellement 30 enfants et adolescents atteints de la tuberculose multi-résistante.

*Le nom de la patiente a été modifié.

Thématiques liées
Tadjikistan, Tuberculose
Partager
Newsletter
S'abonner à la newsletter
Rester informé

S'abonner