25.11.2013 - Philippines

Tacloban, Philippines: L’hôpital gonflable de MSF est en place

La structure temporaire de 45 lits fournira des soins hospitaliers et chirurgicaux pendant trois à six mois, en attendant la remise sur pied du système de soins.
Tacloban, Philippines, 25.11.2013
Cet hôpital gonflable est autosuffisant et a été développé par MSF pour permettre une réponse rapide aux catastrophes naturelles.
Ce lien est?...
Sur le même sujet
Galeries photos
Tacloban, Philippines, 25.11.2013
Philippines: L’hôpital gonflable de MSF en place
25.11.2013
10 Images

Les équipes de Médecins Sans Frontières (MSF) terminent l’installation d’un hôpital gonflable dans l’enceinte de l’hôpital Bethany de Tacloban, aux Philippines.

Composé de quatre tentes gonflables de 100 m² chacune, et d’une cinquième tente de 45 m², l’hôpital va accueillir une salle d’urgence, une salle de pansement, un dispensaire et jusqu’à 45 lits d’hospitalisation.
D’autres soins seront fournis à l’intérieur de l’hôpital Bethany, après remise en état du bloc chirurgical, de la maternité, du service de néonatologie et de salle de stérilisation.

«Volontaires philippins et internationaux, nous avons travaillé toute la nuit d’arrache-pied, sous une pluie battante, pour que l’hôpital soit en place dès ce matin, témoigne Yann Libessart, membre de l’équipe d’urgence MSF à Tacloban. La préparation du site et le montage ont été un défi logistique. Il a d’abord fallu déblayer la cour et les espaces extérieurs de l’hôpital, un travail de titans».

Fournir des soins de qualité en attendant la reconstruction

L’hôpital gonflable vise à la fois à soulager les quelques hôpitaux de la ville qui sont plus ou moins fonctionnels, et à prendre le relais des premières équipes de secours, notamment militaires, qui commencent à quitter la ville.

«Nous nous attendons à soigner principalement des pathologies courantes, ou liées aux manque d’accès aux soins: accouchements compliqués, patients atteints de maladies chroniques», précise Laurent Sury, responsable des urgences à MSF. «La première phase de l’urgence est terminée. Notre objectif est d’appuyer le système de santé dans la région, pendant quelques mois, le temps nécessaire au retour à la normalité.»

Cet hôpital gonflable est autosuffisant et a été développé par MSF pour permettre une réponse rapide aux catastrophes naturelles. Il permet de fournir des soins de qualité en attendant la reconstruction des structures de soins existantes.

L’hôpital gonflable a déjà été utilisé lors du tremblement de terre au Pakistan, en 2005, ainsi qu’en Haïti, en 2010.

192 Médecins Sans Frontières sont aujourd’hui présents aux Philippines. Ils fournissent des secours dans une dizaine de villes et villages des îles de Leyte, Samar et Panay, parmi les plus touchées par le passage du typhon Haiyan.

Partager
Newsletter
S'abonner à la newsletter
Rester informé

S'abonner