23.05.2011 - Soudan

Soudan: MSF prend en charge 42 blessés suite à des affrontements à Abyei

La population de la ville d’Abyei a fui les combats. MSF se prépare à toute éventualité.
Abyei, Soudan, 11.11.2010
Trois femmes marchant le long d’une route dans la ville d’Abyei. La ville a été détruite durant les affrontements de 2008.
Ce lien est?...
Sur le même sujet

MSF fait face aux conséquences des combats dans la région d’Abyei au Soudan. Suite à de violents heurts, l’hôpital MSF à Agok, situé à 40 kilomètres au sud d’Abyei, a accueilli 42 blessés dans la nuit du vendredi au samedi 21 mai.

Le matin du 21 mai 2011, la population d’Abyei a fui la ville, qui est maintenant vide. Les équipes MSF ont suspendu leurs activités de soins de première nécessité à Abyei et ont rejoint la population déplacée à Agok. Les équipes MSF à Agok sont sur le qui-vive afin de répondre à un autre éventuel afflux de blessés. Les cliniques mobiles sont prêtes à porter assistance, à fournir des abris et à distribuer des biens de première nécessité en fonction des besoins. Depuis janvier 2011, l’hôpital est équipé d’une salle d’opération.

Alors que le Soudan se préparait au référendum de janvier 2011, les équipes MSF se sont préparées à l’éventualité d’un accroissement des défis médicauxs actuels. Depuis 2006, MSF est la seule organisation humanitaire médicale à fournir des soins dans la région troublée d’Abyei. Intervenir dans ce cadre tendu est devenu de plus en plus difficile et la possibilité d’apporter une assistance a été bloquée par l’insécurité ambiante en de nombreux endroits.

MSF au Soudan

MSF apporte une assistance médicale d’urgence au Soudan depuis 1979. MSF mène actuellement 27 projets à travers 13 Etats dans le pays. MSF travaille dans la région d’Abyei depuis 2006. Dans la ville d’Abyei, MSF prodigue des soins de première nécessité, y compris des soins prénataux et des traitements contre la malnutrition. En 2010, l’équipe MSF a effectué 18'534 consultations externes. Les accouchements et les cas sérieux sont pris en charge à l’hôptial MSF d’Agok, qui fournit une large palette de services qui comprend chirurgie, maternité, soins ambulatoires et hospitalisation, une unité pédiatrique, un service de traitement de la tuberculose et un centre de nutrition pour les enfants souffrant de malnutrition. En 2010, 31’199 consultations ambulatoires ont été dispensées.

Partager
Newsletter
S'abonner à la newsletter
Rester informé

S'abonner