03.09.2011 - Somalie

Somalie: MSF prend en charge des blessés après de lourds combats

MSF traite des patients blessés dans la ville de Galcayo, dans la région somalienne de Mudug. De violents affrontements ont éclaté le jeudi 1er septembre dans la ville faisant de nombreuses victimes, y compris parmi les civils. L’hôpital de Galcayo-Nord, en partie soutenu par MSF, a pris en charge 60 blessés, des civils pour la plupart, tandis que 20 blessés ont été traités jusqu’ici dans un hôpital géré par MSF dans le sud de la ville. 18 personnes auraient été tuées.
Galcayo, Somalie, 18.08.2011
Vue aérienne de l’hôpital de Galcayo-Nord géré par MSF.
Ce lien est?...
Sur le même sujet
Galeries photos

“MSF est extrêmement préoccupée par le nombre élevé de victimes civiles que ces combats ont causé”, explique Rolland Kaya, coordinateur du projet MSF sur place. “Nous allons continuer à surveiller la situation de près et à apporter une assistance médicale si nécessaire.”

MSF a approvisionné l’hôpital de Galcayo-Nord en matériel chirurgical et médical supplémentaire pour répondre à l’afflux de blessés. Les équipes de MSF sont actives dans le département ambulatoire où elles se focalisent sur les soins prodigués aux enfants de moins de 12 ans. En juillet, MSF a ouvert un nouveau département pédiatrique tandis que l’organisation fournit également une alimentation thérapeutique aux enfants malnutris. A l’hôpital de Galcayo-Sud, l’organisation prodigue une large gamme de soins, y compris en chirurgie.

Les besoins médicaux à Galcayo sont importants, pas seulement pour les populations locales, mais également pour les milliers de déplacés qui y ont fui, en ces temps d’urgence nutritionnelle, la violence et la sécheresse dans d’autres parties du pays. MSF y est le principal fournisseur de soins de santé gratuits à des centaines de kilomètres à la ronde.

MSF travaille en Somalie depuis 1991 et fournit actuellement des soins médicaux gratuits dans huit régions du pays. Plus de 1.400 employés somaliens, soutenus par environ 100 collaborateurs à Nairobi, fournissent gratuitement des soins de santé primaires, traitent la malnutrition, pratiquent des interventions chirurgicales et portent assistance aux populations déplacées avec des soins médicaux et la distribution d'eau et de matériel de secours dans 9 projets répartis dans le sud et le centre de la Somalie. MSF prodigue également des soins médicaux aux réfugiés somaliens au Kenya (camps de Daghaley et d’Ifo) et en Ethiopie (Liben).

Partager
Newsletter
S'abonner à la newsletter
Rester informé

S'abonner