24.02.2012 - Cameroun

MSF veut faire entendre la voix de ses patients à la 6ème conférence des Acteurs de santé contre le VIH

La 6ème conférence de l'AFRAVIH - Alliance Francophone des Acteurs de santé contre le VIH - se tiendra à Genève du 25 au 28 mars 2012; elle réunira plus de 1 500 experts et activistes, dont de nombreux représentants Africains.
Malawi, 03.11.2011
MSF veut faire entendre la voix de ses patients à la 6ème conférence des Acteurs de santé contre le VIH

Aujourd’hui, l’Afrique fait face aux conséquences dramatiques du manque de fonds pour lutter contre la double pandémie de VIH/sida et de tuberculose. Dans certains pays, comme le Swaziland, près d’un quart de la population adulte est séropositive; dans d’autres, comme le Cameroun, de nombreux patients ont développé des résistances à leur traitement et ont besoin de recevoir des antirétroviraux (ARV) de deuxième ligne, des médicaments beaucoup plus chers; au Congo, 85% des 350 000 personnes qui devraient bénéficier d’ARV ne sont pas sous traitement.

Pourtant, confrontés au manque de fonds et peut-être aussi à un manque de volonté politique, de nombreux pays sont contraints de faire marche arrière dans leurs stratégies de lutte contre la pandémie. Certains ont dû arrêter toute inclusion de nouveaux patients, d’autres ont décidé de ne plus traiter que les patients dont le système immunitaire est le plus affaibli. 

MSF sera présente à AFRAVIH pour faire entendre la voix des patients et présenter les résultats initiaux d’une enquête sur les conséquences du manque de financements dans la lutte contre le VIH/SIDA.

Thématiques liées
Cameroun, Swaziland, VIH/sida
Partager
Newsletter
S'abonner à la newsletter
Rester informé

S'abonner