22.08.2011 - Libye

MSF va étendre son intervention médicale dans l’ouest de la Libye

MSF se prépare à étendre son intervention médicale dans l’ouest de la Libye pour répondre aux besoins humanitaire urgents.
Libye, 10.07.2011
Dès que la situation sécuritaire le permettra, MSF enverra davantage de personnel et de matériel médical soutenir les hôpitaux de Tripoli.

Suite à l’augmentation des admissions de blessés à l’hôpital de Yefren soutenu par MSF, l’organisation humanitaire a envoyé des équipes médicales pour faire une évaluation sur la ligne de front dans le sud de Zawiyah. Lundi 22 août, MSF a aussi envoyé une autre équipe à l’intérieur de la ville de Zawiyah pour soutenir l’hôpital général également confronté à un afflux de blessés suite aux récents combats. Une évaluation est aussi en cours.

«Les structures de santé de la région ont été submergées par le nombre élevé de cas de chirurgie et le personnel de santé est complètement épuisé», explique Mike Bates, chef de mission MSF en Libye. «Nous avons envoyé une équipe chirurgicale en soutien et une autre équipe médicale aidera à organiser le tri des patients, la salle d’urgence ainsi que les soins post-opératoires.»

Dans la région de Tripoli, plusieurs établissements médicaux font état de graves pénuries de matériaux et de personnel, selon le coordinateur d’urgence MSF, Jonathan Whittal, présent dans la capitale libyenne depuis le début du mois d’août.

«Certains hôpitaux sont à court de médicaments et d’équipements vitaux. L’électricité et le carburant manquent pour faire fonctionner les ambulances et certains équipements essentiels», explique Jonathan Whittal. «Les combats en cours dans la ville vont mettre les installations médicales encore davantage sous pression.»

Dès que la situation sécuritaire le permettra, MSF enverra davantage de personnel et de matériel médical depuis la Tunisie et Malte afin de soutenir les hôpitaux de Tripoli.

Les activités de MSF en Libye

Dans le même temps, MSF poursuit son travail dans plusieurs endroits à travers la Libye. A Misrata, les équipes MSF soutiennent les structures médicales depuis le mois d’avril avec un accent sur les soins de traumatologie et de gynécologie-obstétrique. En plus d’offrir des soins de santé dans les prisons de Misrata, MSF dispose également d’un programme de santé mentale. À Benghazi, MSF fournit un soutien psychologique au personnel médical aux patients. A Zlitan, en proie à de violents combats en fin semaine dernière, les blessés ont été transférés vers les hôpitaux de Misrata et MSF évalue les besoins médicaux. MSF apporte également son soutien aux hôpitaux de Yefren avec un accent sur la chirurgie et les soins post-opératoires et offre un soutien psychologique à la population de Zintan.

MSF est une organisation humanitaire médicale internationale qui travaille en Libye depuis le 25 février 2011. Pour assurer l’indépendance de son travail médical, MSF compte uniquement sur des dons privés pour financer ses activités en Libye et n’accepte aucun financement provenant de gouvernements, d’agences de récolte de fonds, de groupes militaires ou politiques. Aujourd’hui, les équipes MSF en Libye sont constituées de 44 employés libyens et de 30 internationaux.

Partager
Newsletter
S'abonner à la newsletter
Rester informé

S'abonner