25.11.2013 - Jordanie

Jordanie: Une maternité MSF à Irbid pour venir en aide aux réfugiés syriens

L’hôpital offre des soins aux réfugiés syriens résidant au sein de la communauté locale d’Irbid.
Jordanie, 12.10.2013
MSF a ouvert, le 13 novembre, un hôpital comprenant une maternité et une unité pédiatrique dans la région d’Irbid au nord de la Syrie
Ce lien est?...
Sur le même sujet

Médecins Sans Frontières (MSF) a ouvert, le 13 novembre, un hôpital comprenant une maternité et une unité pédiatrique dans la région d’Irbid au nord de la Syrie, en étroite collaboration avec le ministère de la Santé.

Surcharge du système de santé jordanien

La crise en Syrie a provoqué un afflux sans précédent de réfugiés dans les pays limitrophes. Plus de 540 000 réfugiés sont actuellement en Jordanie. La grande majorité d’entre eux -  environ 70 pourcent- vivent en dehors des camps de réfugiés, ce qui pèse sur les ressources du pays et notamment sur le système de santé qui est surchargé, et a pour effet de réduire l’accès aux soins pour les Jordaniens. Plus de 120 000 réfugiés syriens se trouvent dans la région d’Irbid, laquelle accueille le plus grand nombre de réfugiés syriens en Jordanie.

Des besoins en maternité et pédiatrie

MSF a fait une évaluation de la situation sanitaire des réfugiés syriens vivant au sein de la communauté jordanienne et relevé des difficultés d’accès aux soins en maternité et en pédiatrie. Pour répondre à ces besoins ainsi qu’à la demande d’aide médicale et humanitaire internationale de la part des autorités jordaniennes, MSF a ouvert cet hôpital qui comprend une maternité de dix lits, une unité de néonatalogie et un service de consultations prénatales et postnatales. Dans les prochaines semaines, une unité pédiatrique de 18 lits sera également ouverte et des consultations externes en pédiatrie seront données. L’équipe MSF d’Irbid comprend environ 40 collaborateurs jordaniens dans le domaine médical ou pour des activités de soutien, et huit expatriés.

Appuyer les efforts des autorités jordaniennes

«Ouvrir ce projet à Irbid vise à venir en aide aux réfugiés syriens vivant dans des communautés d’accueil, tout en libérant des ressources pour les Jordaniens, indique Marc Schakal, chef de mission MSF en Jordanie. La stratégie d’intervention de MSF pour les réfugiés syriens vient en appui des efforts déployés par les autorités jordaniennes, elle est conçue pour répondre à la dynamique de crise dans le pays. Notre objectif est triple : dispenser des soins aux réfugiés dans les camps, à ceux vivant dans les communautés d’accueil et traiter des blessés, victimes de violences, précise-t-il.»

MSF est présente en Jordanie depuis août 2006. Dans son hôpital d’Amman où elle pratique des opérations de chirurgie reconstructive, MSF continue à prendre en charge des patients venant de Syrie ou d’autres pays, qui ont été victimes d’un conflit,. Par ailleurs MSF gère une unité pédiatrique dans le camp de réfugiés de Zaatari, depuis mars 2013,  ainsi qu’un projet de chirurgie spécialisée pour les patients victimes de traumatismes dans l’hôpital public de Ramtha.

Partager
Newsletter
S'abonner à la newsletter
Rester informé

S'abonner