29.12.2016 - Irak

Irak: une nouvelle maternité pour accoucher en toute sécurité

MSF a ouvert une nouvelle maternité à Tal Maraq, dans le nord-ouest du district de Tal Afar, sévèrement touché par le conflit.
Tal Maraq, Irak, 17.12.2016
«Nous proposons depuis le mois de novembre un service 24 h/24 et 7 jours/7 à la maternité. Depuis lors, nous avons procédé à plus de 125 accouchements»

Après deux ans sans accès à ces services, les femmes résidant dans la région peuvent désormais bénéficier de soins de santé reproductive qui leur permettent d'accoucher en sécurité.

Le conflit qui fait rage dans les districts de Tal Afar et de Mossoul, et le manque de structures de santé fonctionnelles privent la population de la région d‘accès aux soins de santé. La population doit parcourir plus de 100 km pour obtenir des soins médicaux dans des zones urbaines telles que Dohouk et Zakho. C’est un voyage couteux que beaucoup ne peuvent pas s’offrir. Par conséquent, beaucoup de femmes accouchent à domicile.

La nouvelle maternité de Tal Maraq est le seul établissement médical du district de Tal Afar à proposer des soins de santé sexuelle et reproductive, y compris des soins anténataux et postnataux, et à accompagner les accouchements simples. Les cas urgents plus complexes sont stabilisés et référés.

«Nous proposons depuis le mois de novembre un service 24 h/24 et 7 jours/7 à la maternité. Depuis lors, nous avons procédé à plus de 125 accouchements. C'est merveilleux de voir que de plus en plus de femmes ont accès à cet établissement et peuvent y accoucher en toute sécurité», se réjouit Vanessa Rossi, coordinatrice de projet à Tal Maraq.

La maternité est installée dans un bâtiment qui aurait dû servir pour les consultations générales, mais à cause du conflit il n’a jamais été utilisé à cette fin. En juillet de cette année, Médecins Sans Frontières (MSF) a rénové et adapté le bâtiment pour pouvoir y installer la maternité. L’ année prochaine, MSF ouvrira dans ce même bâtiment un service d'hospitalisation pédiatrique (pour les enfants de moins de 12 ans), ainsi qu'une unité de stabilisation pour les adultes en état critique, en vue de l'afflux potentiel de personnes fuyant les offensives militaires dans les villes de Mossoul et Tal Afar, mais aussi pour pallier le manque d'établissements de soins de santé secondaires dans la région.

MSF fournit des soins de santé à la population victimes des violences dans le district de Tal Afar depuis le mois de janvier 2015. Des équipes médicales mobiles offrent des consultations de santé générale, des soins de santé mentale et assurent des consultations en santé sexuelle et reproductive dans trois sous-districts.

MSF répond à la crise humanitaire actuelle qui sévit en Irak en offrant des soins de santé primaire et secondaire gratuits et de qualité aux familles déplacées, rapatriées, mais aussi aux communautés pauvres qui les accueillent. MSF applique pour cela une approche flexible qui lui permet de déployer ses équipes médicales mobiles en fonction des mouvements et des besoins de la population afin de cibler les personnes qui n'ont pas accès aux soins médicaux.

MSF est présente en Irak de manière permanente depuis 2006. Pour garantir son indépendance, MSF n’accepte aucun financement de la part de gouvernements, de groupes religieux ou d’agences internationales pour ses programmes en Irak. Les projets en Irak ne sont financés que par des dons privés du grand public. MSF emploie actuellement 900 personnes en Irak.

Partager
Newsletter
S'abonner à la newsletter
Rester informé

S'abonner