14.11.2012 - Guatemala

Guatemala: appui de MSF après le séisme

Des médicaments ont été donnés aux centres de santé en rupture de stock. Des personnes choquées ont bénéficié de soins psychologiques.
Guatemala, 08.11.2012
Guatemala, 08.11.2012
Ce lien est?...
Sur le même sujet

Dans les premières heures qui ont suivi le séisme d’une magnitude de 7.2 qui a frappé la côte Pacifique du Guatemala le 7 novembre, MSF a envoyé une équipe d’urgence sur place pour évaluer les besoins humanitaires et médicaux des populations. A la suite du second séisme qui a eu lieu le 11 novembre, l’équipe continue de suivre les besoins médicaux qui ne seraient pas couverts par les institutions locales du département de San Marcos, Quetzaltenango et Retalhuleu.

Dans les départements de San Marcos et de Quetzaltenango, les plus touchés par le premier séisme, où 42 décès, 170 blessés et des centaines de maisons gravement endommagées ont été signalés, MSF a apporté son aide et effectué des donations en médicaments à certaines structures de santé.
Une évaluation menée au sein de l’hôpital de San Marcos a montré que les dommages structurels étaient limités et que les médicaments pour traiter les patients étaient disponibles. Cependant, MSF a identifié des ruptures d’approvisionnement en eau et des perturbations des services dans des centres de santé primaires en zones rurales, du fait de l’effondrement des structures ou de l’absence de médicaments essentiels.

Ruptures de stock

«Certaines structures de santé rurales étaient confrontées à des ruptures de stock chroniques et n’avaient pas d’analgésiques pour traiter les quelques patients qu’ils admettaient. L’une de nos principales préoccupations est que les dégâts causés par le tremblement de terre ne limitent davantage l’accès aux soins, déjà limité, des communautés rurales», explique Susana de Deus, cheffe de mission de MSF au Guatemala.
MSF a distribué des médicaments aux centres de santé des municipalités affectées de San Cristobal Cucho, El Quetzal et La Reforma, situées à l’est et au sud du département de San Marcos. L’organisation a aussi distribué plus de 300 kits d’hygiène pour les familles n’ayant pas accès à l’eau et à l’assainissement et relogées dans des abris temporaires dans les communes rurales et isolées de San Juan Ostulcanco. L’équipe a aussi dispensé des premiers soins psychologiques aux personnes qui souffraient d’attaques de panique.

MSF présente depuis 1984

MSF travaille au Guatemala depuis 1984. Depuis quatre ans, MSF gère un programme d’assistance médicale et psychologique pour les survivants de violences sexuelles dans la ville de Guatemala City. Les risques de catastrophes naturelles étant élevés dans le pays, MSF se tient également prête à déployer des équipes d’urgences pour venir en aide aux communautés touchées.

Partager
Newsletter
S'abonner à la newsletter
Rester informé

S'abonner