25.11.2011 - Égypte

Égypte: MSF approvisionne cinq hôpitaux en matériel médical

Les belligérants doivent respecter les hôpitaux et les structures médicales. Depuis les six derniers jours, le Caire ainsi que d’autres villes égyptiennes sont en proie aux troubles qui ont fait des dizaines de morts et un grand nombre de blessés.
Le Caire, 21.11.2011
Au Caire, de violents affrontements se déroulent autour de la place Tahrir où la situation reste tendue.
Ce lien est?...

Au Caire, de violents conflits ont éclaté autour de la place Tahrir, où la situation peut empirer d’un moment à l’autre. Des bénévoles égyptiens travaillent dans des hôpitaux de campagne afin de prodiguer des soins médicaux aux blessés. Le ministère de la Santé gère des cliniques mobiles, fournit des ambulances et a demandé aux hôpitaux les plus proches de soigner les blessés.

Une équipe de MSF s’est rendue à la place Tahrir presque chaque jour. Elle est en contact avec des professionnels de la santé égyptiens qui œuvrent dans les hôpitaux de campagne, ainsi que dans les hôpitaux publics qui accueillent la majorité des blessés. L’organisation a fait don de médicaments et de matériel médical et chirurgical à quatre hôpitaux au Caire.

L’équipe MSF a également maintenu un contact régulier avec des centres de santé à Alexandrie et à Suez, que la violence n’a pas épargnées. Elle s’est rendue dans les deux villes et a fourni gratuitement du matériel à l’hôpital général de Suez.

Au cours des derniers mois, MSF a travaillé avec des médecins bénévoles égyptiens et leur a donné une formation quant au traitement des blessés.

MSF continue d’évaluer les besoins médicaux au Caire, à Alexandrie et à Suez, et se tient prête à offrir davantage de soutien médical si besoin.

« Nous avons appris qu’un hôpital de campagne avait dû être relocalisé plusieurs fois étant donné que du gaz lacrymogène avait envahi son enceinte. Par ailleurs, un patient avait demandé la protection d’autres factions pendant son traitement », révèle Mario Stephan, représentant de MSF en Égypte. « Nous tenons à réitérer que les belligérants doivent respecter les hôpitaux et les centres de santé afin que les patients reçoivent les soins médicaux dont ils ont besoin. »

MSF œuvre en Égypte depuis 2009. À l’heure actuelle, elle met sur pied des projets en vue de soutenir les Égyptiens et les migrants au Caire.

Thématiques liées
Violence, Égypte
Partager
Newsletter
S'abonner à la newsletter
Rester informé

S'abonner