16.01.2015 - RD Congo

Combats en Ituri, RDC: «Les déplacés ont besoin d’aide» dit MSF

A la suite de combats entre l’armée congolaise et les miliciens du Front de Résistance Patriotique de l’Ituri (FRPI) le jeudi 15 janvier dernier autour et dans le ville d'Aveba, située en Province orientale, MSF a traité trois blessés à l’hôpital de Geti.
Geti, RD Congo, 30.09.2013
Déplacés fuyant les combats dans la zone de Geti en Ituri en 2013.
Ce lien est?...
Sur le même sujet

Des affrontements ont aussi eu lieu dans d’autres zones périphériques. L’équipe médicale de Médecins Sans Frontières (MSF) se tient prête à répondre à un afflux de blessés et nos équipes sillonnent activement les différents villages afin de venir en aide aux victimes des affrontements qui ne peuvent se rendre à l’hôpital.

Nos équipes sont les témoins de larges mouvements de population. De nombreuses personnes déplacées sont arrivées dans la ville de Geti. «Certains d’entre eux ont trouvé refuge dans les églises, les écoles ou ont été recueillis dans les communautés ; des centaines d’autres ont dû dormir dehors. Ils ont urgemment besoin de nourriture, d'eau potable et de biens de première nécessité», explique Kevin Coppock, chef de mission pour MSF à Bunia, où se situe la coordination des opérations.

MSF demande instamment au gouvernement congolais, à l’Organisation des Nations unies (ONU) et aux organisations humanitaires de se rendre rapidement à Geti afin de leur venir en aide.

MSF est présente dans l'hôpital de Geti depuis 2006.

Partager
Newsletter
S'abonner à la newsletter
Rester informé

S'abonner