08.05.2013 - Arménie

Arménie: un nouvel espoir pour les patients atteints de la tuberculose grâce à la chirurgie

Une équipe chirurgicale mobile de traitement de la tuberculose, la première de ce genre au sein de MSF, a opéré avec succès six patients atteints de tuberculose multi-résistante à Erevan, en Arménie.
Arménie, 13.03.2013
Pour la première fois, MSF a opéré avec succès six patients atteints de tuberculose multi-résistante à Erevan, en Arménie.
Ce lien est?...
Sur le même sujet
Galeries photos
Kirghizistan, 28.02.2013
La tuberculose multi-résistante au Kirghizistan
22.03.2013
12 Images

L’apparition de nouvelles formes de la maladie résistante aux traitements - dites multi-résistante et ultra-résistante - a considérablement réduit les chances de rémission de certains patients lorsque seuls des médicaments sont utilisés. Dans ce contexte, le recours à la chirurgie est ainsi devenu un outil supplémentaire permettant de lutter contre cette maladie mortelle. Pour la première fois, MSF a opéré avec succès six patients atteints de tuberculose multi-résistante à Erevan, en Arménie.

L’ablation d’un poumon, partiellement ou totalement atteint par la tuberculose, était autrefois essentielle au traitement de la maladie. Le développement de médicaments antituberculeux au cours des années 1960 a considérablement amélioré le traitement de la tuberculose, réduisant ainsi le recours à la chirurgie.

«Le traitement chirurgical de la tuberculose est complexe et nécessite un personnel hautement qualifié et expérimenté, avec des années d’expérience dans le domaine», explique Annabelle Djeribi, chef de mission MSF en Arménie. L’équipe chirurgicale de MSF s’était également donné pour objectif l’amélioration des capacités globales de prise en charge chirurgicale de l’hôpital de référence de la tuberculose en Arménie, ainsi que l’introduction des dernières procédures et des techniques chirurgicales existantes au personnel local, et l’amélioration des soins infirmiers et postopératoires.

Les autres options épuisées

Alors que la chirurgie seule ne peut pas guérir les patients de la tuberculose, ni réduire la nécessité de suivre des années d’un traitement toxique avec les médicaments disponibles, elle peut considérablement améliorer les chances de succès du traitement, en particulier pour les patients qui ont épuisé toutes les autres options.

Une patiente opérée, qui venait de rentrer dans sa vingtième année, avait contracté la maladie de type ultra-résistante: elle avait développé une résistance aux principaux médicaments contre la tuberculose et ses chances de survie étaient maigres.

«Les médicaments ne parvenaient pas à endiguer le risque de contagion, ce qui limitait drastiquement ses activités et ses interactions avec sa famille et ses amis», commente Annabelle Djeribi. «Elle a aujourd’hui l’espoir de retrouver une vie normale.»

Après le succès de son initiative, l’équipe chirurgicale mobile MSF va réaliser d’autres visites en Arménie, afin d’améliorer les compétences du personnel local, tout en donnant aux malades l’opportunité de reprendre le contrôle de leur propre vie.

Thématiques liées
Arménie, Chirurgie, Tuberculose
Partager
Newsletter
S'abonner à la newsletter
Rester informé

S'abonner