Crises chroniques

Darfour, Soudan, 23.09.2004
Kerenek, Ouest Darfour, Soudan, 23.10.2004.

Soudan, Libéria, Burundi... De nombreux pays, ou groupe de pays, sont victimes de ce que les spécialistes appellent des crises complexes chroniques. En ce sens qu'elles durent depuis des années, ou ré-éclatent systématiquement. Ce ne sont pas des conflits au sens classique du terme, opposant deux groupes antagonistes, mais plus souvent une multitude d'acteurs au pouvoir diffus et fluctuant, avec nombre d'influences externes.

Maintenir une présence auprès des populations

La population civile est la première victime de ces conflits, prise en otage et invariablement suspectée par les différentes factions. Les populations de ces zones en crises sont en perpétuel danger, obligées de se déplacer au gré des lignes de front, de la nourriture disponible, etc. Il est à noter que depuis la fin de la guerre froide, ce type de conflits est toujours plus important - à l'instar des guerres civiles dont ils représentent une fraction.

Les interventions menées par MSF dans ce genre de contexte sont similaires à celles menées lors de missions de guerre classiques (prise en charge des blessés par une équipe médico-chirurgicale), mais avec une forte composante d'aide aux personnes déplacées ou réfugiés (assurer les besoins vitaux - eau, nourriture et abris -, programmes médicaux curatifs, préventifs et nutritionnels si nécessaires).

La précarité et les problèmes de sécurité qui caractérisent ces mission, n'empêchent cependant pas les équipes d'intervenir parfois au niveau de l'éducation et de la réhabilitation si cela est possible et nécessaire.

En effet, une présence permanente, parfois pendant plusieurs années, auprès des populations de certaines de ces zones, permet aux équipes MSF sur le terrain de cibler toujours mieux leur action grâce à une très bonne connaissance de la situation.

Partager
Pays d'intervention
S'abonner à la newsletter
S'abonner à la newsletter
Rester informé

S'abonner