21.09.2017 - Mexique

Tremblement de terre à Mexico: venir en aide à la population et évaluer les dégâts

A la suite du violent tremblement de terre qui a secoué la ville ce mardi 19 septembre, MSF a déployé quatre équipes de soutien psychosocial dans plusieurs zones autour de Mexico et évalue de près les besoins psychologiques et médicaux dans l'Etat de Morelos.
Mexique, 22.09.2017
Au cours des premières 24 heures, les équipes MSF ont commencé à fournir un soutien psychosocial aux personnes dans les zones où les bâtiments se sont effondrés.
Ce lien est?...
Vidéo
Tremblement de terre à Mexico: venir en aide à la population
Tremblement de terre à Mexico: venir en aide à la population
02.10.2017
00:47
Vidéo
20171003 vid mexico testimony FR
Mexique: Sonia, habitante de San Gregorio
03.10.2017
00;44

Dans le même temps, l'organisation humanitaire médicale poursuit ses activités dans plusieurs communautés de l'Etat d'Oaxaca touchées par un autre tremblement de terre survenu 12 jours auparavant.

Médecins Sans Frontières (MSF) a lancé une intervention d'urgence à la suite du tremblement de terre de magnitude 7,1 qui a frappé les villes de Mexico, Puebla, Cuernavaca et plusieurs autres municipalités du centre du pays et dont l’épicentre se situait à Axochiapan dans l'État de Morelos. Le bilan provisoire s'élève à 228 morts et le nombre de blessés, pas encore confirmé, est estimé en milliers, la plupart souffrant de blessures qui ne mettent pas leur vie en danger.

Au cours des premières 24 heures, les équipes MSF ont commencé à fournir un soutien psychosocial aux personnes dans les zones où les bâtiments se sont effondrés. MSF a déployé quatre équipes composées de psychologues et de travailleurs sociaux dans plusieurs localités où des opérations de secours sont encore en cours. Les équipes MSF aident les familles à surmonter cette période critique et à renforcer leur résilience  face à ce traumatisme.

À Mexico, 39 bâtiments se sont effondrés, tandis que dans l'Etat de Morelos, au moins 2 000 maisons ont été endommagées, surtout dans les villes de Jojutla et Cuernavaca. La zone de Mixteca Poblana est celle où les dégâts sont les plus importants : dans plus de 100 municipalités, les bâtiments publics, les écoles, les constructions de l'époque coloniale et plus de 60 églises se sont écroulés ou ont été endommagés. La plupart des habitants ont subi des coupures d'eau, de gaz et d'électricité et, dans certains endroits, les réseaux téléphoniques ont été interrompus.

Les conséquences de ce séisme viennent s'ajouter à celles du tremblement de terre du 7 septembre, d'une magnitude de 8,1 sur l'échelle de Richter, qui a touché le sud du pays, principalement l'Etat d’Oaxaca. À Juchitán, la zone la plus durement touchée par le séisme du 7 septembre, une équipe mobile MSF dispense des soins de santé primaire et un soutien en santé mentale. Elle s’est rendue dans 12 communes et concentre actuellement son aide dans la ville de San Francisco Ixhuatán. En outre, MSF prévoit de démarrer des activités de soutien psychosocial pour les habitants de la municipalité de San Mateo del Mar.

MSF surveille également les besoins médicaux et psychologiques dans les autres Etats sinistrés, portant une attention particulière à celui de Morelos, où les équipes évaluent si des biens de première nécessité doivent être distribués.

Partager
Newsletter
S'abonner à la newsletter
Rester informé

S'abonner