14.10.2015 - Afghanistan

Kunduz: La Commission attend l’accord des Etats-Unis et de l’Afghanistan pour lancer une enquête indépendante

La Commission internationale humanitaire d’établissement des faits (IHFFC) a été activée le mercredi 14 octobre 2015.
Kunduz, Afghanistan, 10.10.2015
Les attaques aériennes américaines du 3 octobre dernier ont détruit le bâtiment principal du centre de traumatologie de MSF à Kunduz.
Ce lien est?...
Galeries photos
Kunduz, Afghanistan, 18.05.2015
Les patients de Kunduz
09.10.2015
11 Images

Il s’agit là d’une première étape, indispensable pour pouvoir mener une enquête indépendante sur l’attaque de l’hôpital de MSF à Kunduz, en Afghanistan, le 3 octobre dernier. La Commission attend maintenant l’accord des Etats-Unis et de l’Afghanistan pour pouvoir lancer cette investigation.

«Nous devons comprendre ce qu'il s’est passé et pourquoi»

«Nous avons reçu des excuses et des condoléances mais ce n’est pas suffisant. Nous n’avons toujours aucune explication quant aux raisons pour lesquelles un hôpital bien connu et rempli de patients et de personnel médical a été bombardé, de manière répétée, et pendant plus d’une heure», questionne le Dr Joanne Liu, présidente Internationale de MSF. «Nous devons comprendre ce qu'il s’est passé et pourquoi».

MSF ne peut pas uniquement se satisfaire des enquêtes internes actuellement menées par les parties au conflit et maintient fermement son appel à une enquête, indépendante et impartiale et qui serait menée par l’IHFFC.

Les attaques aériennes américaines du 3 octobre dernier ont détruit le bâtiment principal du centre de traumatologie de MSF à Kunduz. L’hôpital n’est aujourd’hui plus fonctionnel et ce sont les dizaines de milliers d’habitants d’une ville ravagée par des semaines d’intenses combats qui se retrouvent privés d’accès aux soins médicaux et chirurgicaux d’urgence.

La guerre et la sécurité de nos équipes

«Nous devons savoir si les règles de la guerre ont changé, pas seulement pour Kunduz, mais aussi pour la sécurité de nos équipes qui travaillent en ce moment même dans des hôpitaux situés sur des lignes de front, partout dans le monde, explique le Dr Joanne Liu.

La Commission internationale humanitaire d’établissement des faits a été établie en tant que Protocole additionnel aux Conventions de Genève. C’est le seul organe permanent spécifiquement mis en place pour enquêter sur les violations du droit international humanitaire. L’IHFFC a envoyé des courriers aux gouvernements américain et afghan afin d’offrir officiellement ses services. Elle attend désormais leurs réponses.

MSF est une organisation médicale humanitaire internationale qui a commencé à travailler en Afghanistan pour la première fois en 1980. MSF a ouvert le centre de traumatologie de Kunduz en août 2011 afin d’offrir des soins médicaux et chirurgicaux de qualité et gratuits aux victimes de traumatismes, tels que des accidents de la route, ainsi qu’aux blessés du conflit (par balles ou suite à des explosions de bombes).

Dans tous ses projets à travers le monde, MSF prend en charge les patients en fonction de  leurs besoins médicaux et ne fait aucune distinction basée sur des critères ethniques, religieux ou politiques. Nos activités en Afghanistan ne sont financées que par des dons privés; aucun fonds gouvernemental n’est accepté. 

Partager
Newsletter
S'abonner à la newsletter
Rester informé

S'abonner