20.09.2012 - Suisse

Procès Novartis: action de protestation à Genève

Près de 200 personnes se sont immobilisées mercredi à Genève pour demander à Novartis de renoncer à son action en justice en Inde
Flashmob Novartis - Genève, 19.09.2012

Mercredi 19 septembre, à midi, MSF a organisé une flashmob à Genève pour protester contre l’action en justice intentée par la compagnie pharmaceutique suisse Novartis en Inde. Cette action met en péril l’accès aux médicaments génériques, dont l’Inde est le premier producteur mondial.

Près de 200 personnes se sont immobilisées à la rue du Mont-Blanc pendant plusieurs minutes mettant en lumière le fait que «si Novartis gagne, tout s’arrête». Une ambulance est arrivée sur les lieux pour évacuer un blessé. Les brancardiers se sont eux aussi figés, pour symboliser la menace que fait planer l’action de Novartis sur l’accès aux soins.

L’acharnement de Novartis

Depuis plusieurs années, la compagnie pharmaceutique s’acharne à faire breveter en Inde un médicament anticancéreux, qui est basé sur une substance que Novartis a mise au point il ya 20 ans. Si Novartis parvient à ses fins, la loi indienne sur les brevets serait affaiblie. Or, c’est cette loi qui a permis de produire les médicaments génériques à prix abordables qui sont utilisés dans un grand nombre de pays en développement ainsi que pour les programmes de MSF contre le VIH/sida ou d’autres maladies.

MSF attend de Novartis qu’elle se concentre sur le développement de véritables innovations, plutôt que de tenter de prolonger injustement ses monopoles. L’organisation médicale demande aussi à la compagnie helvétique de ne pas entreprendre d’actions qui mettent en péril l’accès aux médicaments essentiels. Novartis doit renoncer à son action en justice en Inde.

Thématiques liées
Suisse
Partager
Newsletter
S'abonner à la newsletter
Rester informé

S'abonner